Recommandé, 2020

Choix De L'Éditeur

Définition Philosophie médiévale

Quelle est la philosophie médiévale:

La philosophie médiévale est toute la philosophie développée en Europe au Moyen Âge (la période comprise entre la chute de l'empire romain au Ve siècle et la Renaissance au XVIe siècle).

La philosophie médiévale est considérée comme un processus de récupération de l'ancienne culture philosophique développée en Grèce et à Rome à l'époque classique. Ce processus, ainsi que la nécessité de résoudre les problèmes théologiques de l’époque, ont donné naissance aux premiers éléments de la philosophie médiévale.

Considérant que le Moyen Âge était marqué par la forte influence de l’Église catholique, les philosophes médiévaux abordaient des thèmes liés à la foi et à la raison, à l’existence et à l’influence de Dieu ainsi qu’aux buts de la théologie et de la métaphysique .

Compte tenu du caractère essentiellement théologique de la philosophie médiévale, les penseurs étaient souvent membres de l'église et se considéraient rarement eux-mêmes comme des philosophes, car le terme était encore étroitement lié à des philosophes païens tels qu'Aristote et Platon. Cependant, le raisonnement théologique de l'époque utilisait de nombreuses méthodes et techniques d'anciens philosophes pour réfléchir à la doctrine chrétienne. Ainsi, il est prudent de dire que la philosophie médiévale cherchait à concilier deux domaines lointains: la raison scientifique et la foi chrétienne .

Écoles de philosophie médiévales

La philosophie médiévale traitait principalement des problèmes liés à la croyance de Dieu et à son influence sur la réalité. Outre le développement naturel de domaines tels que la logique et l'éthique, les principaux courants philosophiques de l'époque étaient la théologie, la métaphysique et la philosophie de l'esprit .

Théologie

La théologie médiévale a abordé des problèmes liés aux attributs de Dieu (omnipotence, omniprésence et omniscience), en cherchant à les réconcilier avec l'idée d'un être d'une bonté infinie et d'une existence au-delà du temps. De plus, la théologie cherchait à expliquer comment Dieu permettait l'existence du mal sur la terre.

La théologie médiévale a également exploré le libre-arbitre, l’immortalité et les problèmes liés aux entités immatérielles.

Métaphysique

La métaphysique médiévale consistait à tenter d'expliquer la réalité à partir des préceptes religieux de l'église. À cette fin, les philosophes médiévaux (en particulier saint Thomas d’Aquin) ont apporté plusieurs considérations à la métaphysique d’Aristote, notamment:

  • Hilemorfismo : thèse philosophique affirmant que tout être physique est composé de matière et de forme.
  • Causalité : étude de la relation entre des événements ou des processus, dans laquelle certains sont responsables de l'existence d'autres (conséquences).
  • Individuation : processus de distinction entre les entités d'un même groupe. À l'époque, ce thème était largement utilisé pour classer les anges, les différencier en espèces et tenter d'expliquer de quoi ils étaient faits.

Philosophie de l'esprit

La philosophie de l'esprit explore des thèmes liés à la conscience et à d'autres phénomènes psychologiques. Ainsi, au cours du Moyen Âge, l’objet principal de ce courant philosophique était l’influence de Dieu sur l’esprit humain.

Dans ce contexte a été mise en évidence la théorie des lumières divines développée par saint Augustin, qui prédit que l'esprit humain a besoin de l'aide de Dieu pour percevoir la réalité. La prémisse était que, tout comme l'incidence de la lumière est nécessaire pour voir un objet, la lumière divine est ce qui a rendu possible la perception du monde.

Principaux philosophes médiévaux

Au Moyen Âge, peu de penseurs se considéraient comme des philosophes et étaient pour la plupart membres de l'église. Parmi les penseurs les plus influents de l'époque sont:

Saint Augustin

Au cours de sa carrière littéraire, Augustine a exploré la théorie de l'illumination divine. Pour lui, l'esprit devait être illuminé de l'extérieur et toutes ses œuvres devaient faire des affirmations catégoriques sur la nécessité de la participation de Dieu à la vie humaine.

Saint Thomas d'Aquin

Il était responsable de la combinaison de la philosophie aristotélicienne avec les idéaux du christianisme, donnant naissance au prétendu " thomisme ". Les idées de Thomas d'Aquin étaient si influentes dans la pensée occidentale qu'une grande partie de la philosophie moderne s'est inspirée de ses travaux.

João Duns Escoto

Considéré comme l'un des principaux théologiens de l'époque, Scot (ou Scot) développa la Théorie de l' Univocité de l'être, qui supprimait la distinction entre essence et existence proposée précédemment par Thomas Aquinas. Pour Scot, il est impossible de concevoir quoi que ce soit sans que cela implique son existence.

John Duns Scotus a été béatifié par le pape Jean-Paul II en 1993.

Guillaume de Ockham

Guillaume d'Ockham était un théologien et un frère franciscain considéré comme le précurseur du nominalisme.

Ockham, entre autres idées, a nié l'existence d'objets abstraits et dits universels, un concept dérivé de la métaphysique qui définit tout ce qui est présent dans de nombreux endroits et moments différents, tels que les couleurs, les sensations thermiques, etc.

Contexte historique

La chute de l'empire romain a marqué le début du Moyen Âge ou «période médiévale», au cours de laquelle l'Église catholique a été l'une des institutions les plus puissantes et les plus influentes pour la pensée et la culture de l'époque.

À cette époque, les idéaux de l'Église étaient si répandus que quiconque remettait en question ses pensées était considéré comme un hérétique et serait torturé ou tué par l'Inquisition.

En outre, l’Église catholique a construit une grande partie de son patrimoine par le biais de la "vente" de bénédictions divines et de pardons, en plus de la simonie consistant à vendre des artefacts soi-disant sacrés.

C’est dans ce contexte historique de contrôle total de l’Église catholique que la philosophie médiévale s’est développée, toujours dans le cadre des enseignements religieux de l’institution.

Articles Populaires, 2020

Par

Catégories Populaires

Top