Recommandé, 2020

Choix De L'Éditeur

Définition Sens de la nature

Qu'est ce que la nature?

Dans son sens le plus large, la nature est équivalente au monde naturel ou au phénomène du monde physique qui ne dépend pas d'une intervention humaine pour naître ou se développer.

Du latin Natura, qui a le sens de qualité essentielle et celui qui résulte d'une action, le mot nature désigne également quelque chose d'inhérent à l'essence d'un être ou d'une condition.

L'importance de la nature et la pertinence de sa préservation

La nature revêt une importance essentielle dans la vie des êtres vivants, en particulier des êtres humains, qui dépendent quotidiennement de leurs innombrables ressources, telles que l’eau potable, les animaux, la nourriture, l’oxygène, le climat et un sol fertile pour la plantation.

Il est présent dans la vie quotidienne de nombreux êtres qui ont besoin de leur développement et de leur équilibre pour rester en vie. Par conséquent, des mouvements et des projets sont créés partout dans le monde, mettant en garde contre les actions qui causent la rareté des ressources de base, le changement climatique grave et l'extinction des animaux.

Il existe actuellement des ONG et des instituts tels que l'IBAMA (Institut brésilien de l'environnement et des ressources naturelles renouvelables) qui encouragent la culture de plantes et d'arbres, la consommation équilibrée de ressources et la non-déforestation, guidant les risques futurs pour toutes les espèces.

La nature et le concept de vie

Dans le concept du mot nature, il y a la définition du phénomène de la vie, qui pour beaucoup de biologistes est tout ce qui grandit et se développe sans intervention humaine, provoquant une opposition entre le naturel et l'artificiel.

Les éléments essentiels de la nature sont ceux qui ont la capacité d'organisation, de métabolisme, de croissance, d'adaptation, de réponse aux stimuli et de reproduction.

Comprendre davantage sur la signification du métabolisme et du règne protiste.

De quoi est faite la nature

Parmi les composants les plus connus figurent les animaux, un groupe qui comprend les humains, les champignons, les bactéries, les protistes et le règne végétal.

Différent de ce que beaucoup de gens pensent, le paysage n’est pas un élément de la nature. Pour les érudits, il est le résultat de la naissance et du développement d'éléments de la nature, tels que les plantes, les animaux et la vie marine.

Tortue - appartenant au groupe d'animaux

Cordyceps - espèces de champignons

La nature humaine

Le terme Nature humaine est utilisé pour exprimer la véritable essence de l'homme et de sa dimension.

Ce concept a été développé par des philosophes et des sociologues comme Freud et Platon de la Grèce antique à travers des théories divergentes ayant le même objectif: comprendre l'essence et les besoins communs à tous les êtres humains, tels que vivre en collectivité, penser ou même aimer.

Même s’il n’ya pas de consensus sur son concept, au sens général, la nature humaine signifie la réunion de différentes caractéristiques inhérentes à l’être humain, telles que la pensée, l’action et le sentiment, indépendantes des influences extérieures telles que la culture ou l’éducation.

Nature morte

C’est un genre de peinture, créé au XVIe siècle par les étudiants des grands peintres du nord et du sud de l’Europe, qui se sont inspirés d’éléments de la nature comme fruits, fleurs, plantes et animaux.

Les arts de la nature morte ne sont considérés que comme une esquisse et ne sont pas vénérés par le peuple, mais gagnent une grande force tout au long de la Réforme protestante.

Au fil des ans, les peintures de la nature morte ont conquis de grands admirateurs et des peintres qui ont élevé leur niveau de sophistication, enchantant les amateurs d’art et les grands artistes jusqu’à nos jours.

En savoir plus sur la période de la réforme protestante.

Nature morte représentée par Agostinho José da Mota

Comprendre le sens des Beaux-Arts.

Nature juridique

La nature juridique cherche à définir et à composer une entité publique, privée ou légale pour la classer et l’intégrer dans une catégorie plus large.

Le fondement de la nature juridique est de définir ou de classer quelque chose, en trouvant son affinité pour se lier à une condition qui a un sens. Une scène de crime, par exemple, est de par sa nature le droit pénal. C'est-à-dire qu'après avoir compris son essence et sa nature juridique en tant que criminel, on peut la classer dans une catégorie plus large à laquelle elle appartient.

Catégories Populaires

Top