Recommandé, 2020

Choix De L'Éditeur

Définition Recherches connexes

Quelles sont les infractions:

Les infractions sont une ressource qui existe dans les affaires pénales. Le défendeur l'utilise lorsqu'il ne souscrit pas à une décision du processus.

Les privilèges non respectés permettent à la décision d'être réexaminée et modifiée à la demande de l'accusé.

A quoi servent les privilèges en infraction?

Les embargos sont utilisés pour demander à ce qu'une question liée au crime poursuivi ou à l'accusé soit réexaminée. Dans la droite, ces questions s'appellent le mérite.

Les infractions ne peuvent être utilisées que pour défendre le défendeur dans une décision de la Cour supérieure. La décision de la Haute Cour est une deuxième décision du processus et ne se produit qu'après le premier jugement rendu par un juge.

Si l'accusé utilise l'appel de privilèges violés, un groupe composé d'autres juges examinera et révisera la décision du précédent.

Quand peut-on utiliser des privilèges illicites?

Pour que des privilèges illicites soient utilisés, il suffit que l'un des juges de classe ne soit pas d'accord avec les autres. Autrement dit, si la décision ne concerne pas tous les juges, le défendeur peut en demander le contrôle.

Les infractions ne peuvent être utilisées que pour demander le réexamen de deux types de décisions: décision d’appel ou décision d’une ressource au sens strict.

L'appel est un appel dans un jugement final. Il est utilisé si:

  • il y a une nullité dans le processus,
  • la décision est contraire à ce que dit la loi,
  • la décision est contre la preuve présentée dans l'affaire,
  • il y a une erreur dans l'application de la peine.

La ressource au sens strict est plus large et peut être utilisée dans plusieurs cas. Les exemples sont:

  • contre une décision indiquant que le juge ne peut pas entendre l'affaire,
  • sur demande de caution,
  • sur la liberté provisoire,
  • prison en flagrant délit.

Les infractions doivent être utilisées si la défense du défendeur souhaite demander le réexamen de la décision dans l'un ou l'autre de ces cas.

Date limite pour violation des privilèges

En vertu du Code de procédure pénale, la défense du défendeur dispose de 10 jours pour utiliser les privilèges illicites.

Le délai commence à courir à compter de la date de publication de la décision d’appel ou de l’appel au sens strict.

Infractions au code de procédure pénale

Les embargos en infraction sont prévus à l'art. 609, alinéa unique du Code de procédure pénale (CPP).

Paragraphe unique. Si la décision de deuxième instance défavorable au défendeur n’est pas unanime, les contrefaçons et la nullité sont recevables et peuvent être contestées dans les dix (10) jours à compter de la publication du jugement, sous forme d’art. 613.

Infractions au code de procédure civile

La violation des embargos existait également dans les affaires de droit civil. Mais le nouveau Code de procédure civile (CPC) de 2015 n'apporte pas cette possibilité plus loin.

Un débat juridique à ce sujet est toujours en cours, mais la plupart des professionnels du droit comprennent que les infractions à la procédure civile ont été remplacées par un autre type de jugement.

Dans ce cas, selon l'art. 942 du CPP, si le résultat de la décision n'est pas unanime parmi les juges, le procès doit continuer à se dérouler avec la participation d'autres juges. Ces nouveaux juges doivent être en quantité suffisante pour permettre le changement du résultat initial.

Voir également la signification de Embargo de Declaration et Embargo de tiers.

Articles Populaires, 2020

Par

Catégories Populaires

Top