Recommandé, 2020

Choix De L'Éditeur

Définition Rebus sic stantibus

Qu'est-ce que Rebus sic stantibus?

Rebus sic stantibus est une expression en latin que l'on peut traduire par " être comme ça ".

L’expression est largement utilisée dans le domaine du droit et a des applications en droit pénal, droit civil et droit international.

En général, cette clause signifie que des situations ou des obligations resteront valables tant que la situation qui les a provoquées demeure.

Rebus sic stantibus et pacta sunt servanda

La clause rebus sic stantibus concerne le pacta sunt servanda, expression latine signifiant "les contrats doivent être remplis ". Ce terme fait référence à l'obligation de respecter les contrats, car il prévoit que la signature d'un accord oblige les parties à se conformer.

Ainsi, rébus sic stantibus doit être compris comme une exception à la règle générale de l'exécution des contrats jusqu'à la fin de sa validité ( pacta sunt servanda ).

Cette autorisation existe parce que rebus sic stantibus autorise, dans des situations particulières, l’une des parties à ne pas exécuter le contrat, ce qui permet de contrôler les situations imprévues ou les clauses abusives.

Rebus sic stantibus en droit civil

Dans le domaine du droit civil, l’expression a un sens lié aux contrats et au droit de la consommation.

En comparant avec le sens littéral de l'expression (qui est donc une chose), dans les contrats, l'expression signifie qu'un accord restera valable tant que les conditions combinées seront préservées .

La situation en ce qui concerne les contrats signés est justifiée par la nécessité de veiller à ce qu’ils soient exécutés . Mais il est nécessaire de savoir que des circonstances susceptibles de changer la situation peuvent survenir, la laissant différente de celle qui avait été comparée à celle de la conclusion de l'accord contractuel.

Rebus sic stantibus et la théorie de l'imprévisibilité

La clause rebus sic stantibus, en particulier en ce qui concerne les contrats, est liée à la théorie de l’imprévision. Cette théorie a pour but de protéger les entrepreneurs des situations imprévues susceptibles de provoquer des changements pendant la durée du contrat.

La théorie de l'Imprevision est particulièrement importante pour les contrats longs, car ils sont plus sujets aux changements inattendus. La théorie est un moyen d’assurer l’équité entre les parties et le respect de ce qui a été convenu dans un contrat.

Ainsi, la clause rebus sic stantibus permet aux parties de réviser les situations modifiées et non prévues lors de la signature du contrat, afin de garantir le respect de l'accord.

Dans quelles situations la clause peut-elle être appliquée?

Il est important de savoir que les amendements concernent des situations non prévues et qui ne peuvent pas être contrôlées par les parties.

Le rébus sic stantibus ne s'applique pas dans les cas où l'une des parties ne se conforme pas à ce qui a été convenu. Exemple: lorsqu'une personne a l'obligation de faire un paiement et qu'elle ne le fait pas. Dans cette situation, ne pas effectuer le paiement dû est une violation du contrat, ce n'est pas un changement imprévu.

Code de protection du consommateur

En ce qui concerne le code de défense du consommateur (CDC), la clause permet que, dans certains cas, le contrat puisse être révisé si un changement pouvait causer un préjudice à l'une ou l'autre des parties.

Le CDC prévoit cette possibilité à l’article 6, point V:

Ce sont des droits fondamentaux des consommateurs: la modification de clauses contractuelles établissant des avantages disproportionnés ou leur révision en raison de faits superflus qui les rendent excessivement onéreuses.

Rébus sic stantibus et condamnations judiciaires

En ce qui concerne les décisions judiciaires, la règle de droit générale prévoit qu'aucune modification n'est autorisée dans les affaires déjà jugées, avec jugement final (lorsqu'il n'y a plus aucune possibilité d'appel).

Mais dans certains cas, la situation peut être modifiée et la phrase peut ne plus avoir de valeur. Ainsi, dans certaines situations, l’obligation définie dans un jugement peut cesser d’exister.

Par exemple: une phrase donnée dans une demande de pension alimentaire. La situation qui motive la pension de maintien peut être modifiée au fil du temps. Si la pension est accordée à un enfant mineur, elle sera valable pendant une certaine période. Lorsque l'enfant atteint l'âge de 18 ans ou lorsqu'il peut déjà être responsable du soutien lui-même, la décision peut être modifiée et l'obligation de paiement cesser d'exister.

Rebus sic stantibus en droit pénal

En matière pénale, la clause rébus sic stantibus s’applique en cas de détention provisoire, lorsque la situation qui a conduit au mandat d’arrêt a changé .

Rébus sic stantibus en détention provisoire

En ce qui concerne la détention provisoire, la clause s'applique aux questions pouvant être modifiées. En effet, la détention provisoire ne peut être ordonnée que dans des situations prédéfinies spécifiques. Si la situation qui a conduit à l'arrestation change, la clause rebus sic stantibus peut modifier la situation carcérale.

Par exemple, si les motifs ayant conduit à la détention provisoire sont modifiés, le juge peut annuler le mandat d'arrêt. Le contraire peut également se produire: une détention provisoire n’a peut-être pas été ordonnée faute de justification, mais en cas de changement, rebus sic stantibus permet de déterminer l’arrestation.

Rebus sic stantibus en droit international

La clause rebus sic stantibus s’applique également dans le domaine du droit international. De même, comme dans le cas des contrats, la clause peut être appliquée à des problèmes impliquant des pays qui signent un accord ou un traité international.

En cas de changement significatif de la situation, il est possible qu'un pays soit libéré de l'obligation découlant d'un accord international. Il peut également arriver que le traité soit éteint.

Cette autorisation est contenue dans la Convention de Vienne, publiée en 1969. La Convention détermine l'application éventuelle de la clause rebus sic stantibus :

  • Violation des termes du traité par l’un des pays qui en font partie (article 60).
  • Fin d'une situation fondamentale pour la réalisation de l'accord (article 61).
  • Changement compatible des circonstances du traité (article 62).
  • Émergence d’hostilité ou de désaccord entre pays (article 73).

En savoir plus sur les significations de Pacta sunt servanda, droit civil et droit de la consommation.

Catégories Populaires

Top