Recommandé, 2020

Choix De L'Éditeur

Définition Cohésion et Cohérence

La cohérence et la cohésion sont deux mécanismes fondamentaux pour la production de texte .

La cohésion est le mécanisme lié aux éléments qui assurent le lien entre les mots et les phrases, afin d’interconnecter les différentes parties d’un texte.

La cohérence, à son tour, est responsable de l’établissement du lien logique entre les idées afin que, ensemble, elles confèrent au texte un sens.

Les deux sont importants pour garantir qu'un texte communique clairement son message, qu'il soit harmonieux et qu'il ait un sens pour le lecteur.

Qu'est-ce que la cohésion textuelle?

Le sens de la cohésion est lié aux mécanismes linguistiques du texte, qui sont chargés d'établir une connexion d'idées .

La cohésion crée des relations entre les parties du texte afin de guider le lecteur vers une séquence de faits.

Un message cohérent présente des liens harmonieux entre des parties du texte.

Eléments de cohésion textuelle et exemples de phrases

Voir ci-dessous les principaux éléments de la cohésion textuelle et leur application dans les phrases.

Remplacements

Assurer la cohésion lexicale. Ils se produisent lorsqu'un terme est remplacé par un autre terme ou par une phrase afin d'éviter les répétitions.

Cohésion correcte : les légumes sont importants pour le maintien d'un régime alimentaire sain. Les fruits aussi .

Erreur de cohésion : les légumes sont importants pour le maintien d'un régime alimentaire sain. Les fruits sont également importants pour le maintien d'un régime alimentaire sain.

Explication : "aussi" remplace "est important pour maintenir une alimentation saine".

Connecteurs

Ces éléments sont responsables de la cohésion interphasique du texte. Ils créent des relations de dépendance entre les termes et sont généralement représentés par des prépositions, des conjonctions, des adverbes, etc.

Cohésion correcte : ils aiment jouer au ballon et danser.

Erreur de cohésion : ils aiment jouer au ballon. Ils aiment danser.

Explication : Sans les connecteurs "et", nous aurions une séquence répétitive.

Références et réactions

Dans ce type de cohésion, un terme est utilisé pour désigner un autre, pour réitérer quelque chose de dit précédemment ou lorsqu'un mot est remplacé par un autre avec un lien de signification.

Cohésion correcte : c'est l'anniversaire de mon voisin. Elle a 35 ans.

Erreur de cohésion : c'est l'anniversaire de mon voisin. Mon voisin a 35 ans.

Explication : Notez que le pronom "elle" fait référence au voisin.

Corrélation verbale

C'est l'utilisation de verbes aux temps corrects. Ce type de cohésion garantit que le texte suit une séquence logique d'événements.

Cohésion correcte : Si j'avais su, je vous le ferais savoir.

Erreur de cohésion : si j'avais su, je vous le ferais savoir.

Explication : notez que "connaître" est une flexion du verbe "connaître" au prétérit imparfait du subjonctif, ce qui indique une situation conditionnelle pouvant donner lieu à une autre action.

Pour que la phrase ait un sens, le verbe "avertir" doit être conjugué à l'avenir du passé pour indiquer un fait qui aurait pu se produire si une action dans le passé avait eu lieu.

En savoir plus sur la cohésion.

Qu'est-ce que la cohérence textuelle?

La cohérence textuelle est directement liée à la signification et à l'interprétabilité d'un texte.

Le message d'un texte est cohérent quand il a du sens et est communiqué de manière harmonieuse, de sorte qu'il existe une relation logique entre les idées présentées, l'une complétant les autres.

Pour assurer la cohérence d'un texte, il est nécessaire de prendre en compte certains concepts de base.

Concepts de cohérence textuelle et exemples d'expressions

Voir ci-dessous les principaux concepts de cohérence textuelle et leur application dans les phrases.

Principe de non-contradiction

Il ne peut y avoir de contradictions d'idées entre différentes parties du texte.

Cohérence correcte : Il n'achète du lait de soja que parce qu'il est intolérant au lactose.

Erreur de cohérence : il n'achète du lait de vache que parce qu'il est intolérant au lactose.

Explication : toute personne intolérante au lactose ne peut pas consommer de lait de vache. Pour cette raison, le deuxième exemple est une erreur de cohérence; n'a pas de sens.

Principe de non-tautologie

Bien qu’exprimées par l’utilisation de mots différents, les idées ne doivent pas être répétées, car cela compromet la compréhension du message à transmettre et le rend souvent redondant.

Cohérence correcte : J'ai visité Rome il y a cinq ans.

Erreur de cohérence : j'ai visité Rome il y a cinq ans.

Explication : "là" indique déjà que l'action s'est produite dans le passé. L'utilisation du mot "derrière" indique également que l'action s'est produite dans le passé, mais n'ajoute aucune valeur et rend la phrase redondante.

Principe de pertinence

Les idées doivent être liées entre elles, non fragmentées, et doivent être nécessaires au sens du message.

L'ordre des idées doit être correct, sinon, même si elles ont un sens lorsqu'elles sont analysées séparément, la compréhension du texte dans son ensemble risque d'être compromise.

Cohérence correcte : L’homme avait très faim, mais n’avait pas d’argent dans le portefeuille. Il est donc allé à la banque et en avait tiré un certain montant. Puis il est allé au restaurant et a déjeuné.

Erreur de cohérence : l'homme avait très faim, mais il n'avait pas d'argent dans son portefeuille. Il est allé au restaurant pour le déjeuner puis est allé à la banque et en a sorti une certaine quantité à utiliser.

Explication : notez que, bien que les phrases aient un sens pris isolément, l’ordre de présentation des informations rend le message confus. Si l’homme n’avait pas l’argent, il n’a pas de sens qu’il s’est d'abord rendu au restaurant puis au cash.

Continuité thématique

Ce concept garantit que le texte est suivi dans le même sujet. En cas d'échec de la continuité thématique, le lecteur a le sentiment que le sujet a soudainement changé.

J'ai eu du mal à suivre le cours que je voulais suivre. Je suis d'abord allé suivre un cours d'informatique ... Au milieu du semestre, je suis passé à un cours de dessin et je me suis finalement inscrit au cours d'anglais. pour vous aussi? "

"C'était en fait facile parce que j'avais déjà décidé il y a quelque temps qu'une fois que j'avais l'occasion de payer pour un cours, je ferais un cours en anglais."

Au milieu du semestre, je suis passé à un cours de dessin et je me suis finalement inscrit au cours d'anglais, ce qui était déroutant. et toi aussi?

"Lorsque je me suis inscrit au cours, j'ai essayé de m'informer sur la méthodologie, le type de ressources utilisées, etc. et j'ai rapidement décidé de suivre ce cours."

Explication : notez que dans le dernier exemple, la deuxième partie finit par ne pas répondre exactement à ce qui a été demandé.

Le premier orateur demande s’il a également eu des difficultés à choisir le type de cours à suivre. La réponse portait sur les caractéristiques qu’il avait prises en compte lorsqu’il avait choisi le cours d’anglais où il s’était inscrit.

Bien qu'il ait parlé d'un cours, il y a eu un changement de sujet.

Progression sémantique

C’est la garantie de l’insertion de nouvelles informations dans le texte, à suivre dans son ensemble. Lorsque cela ne se produit pas, le lecteur a le sentiment que le texte est trop long et n'atteint jamais le but ultime du message.

Cohérence correcte : les garçons ont marché et quand ils ont rencontré le suspect, ils se sont avancés. Quand ils ont remarqué qu'ils étaient persécutés, ils ont commencé à courir.

Erreur de cohérence : les garçons ont marché et quand ils ont rencontré le suspect, ils ont continué à marcher un peu plus. Ils passèrent plusieurs avenues et ruelles et continuèrent tout droit. Quand ils ont remarqué qu'ils étaient persécutés, ils ont continué à marcher vers leur destination, ils avaient parcouru un long chemin ...

Explication : notez que la phrase où la cohérence est correcte présente une séquence de nouvelles informations conduisant le lecteur à la conclusion de la phrase.

Dans l'exemple suivant, la phrase finit par être trop longue et le destinataire du message ne sait pas, après tout, ce que font les garçons.

En savoir plus sur la cohérence et la cohérence.

Différence entre cohésion et cohérence

La cohésion et la cohérence sont des points essentiels pour assurer la compréhension de la textualité.

La cohésion est plus directement liée aux éléments permettant d’établir un lien entre des mots et des phrases qui unissent les différentes parties d’un texte.

La cohérence, en revanche, établit un lien logique entre les idées, de telle sorte que l’une complète les autres et, ensemble, assure la signification du texte.

En d’autres termes, la cohérence est plus directement liée au sens du message.

Bien que les deux concepts soient liés, ils sont indépendants, c'est-à-dire que l'un ne dépend pas de l'autre pour exister.

Par exemple, un message peut être cohésif et incohérent ou cohérent et non cohésif. Voir les cas ci-dessous:

Exemple de message cohérent et incohérent :

"Ouvert tous les jours sauf le samedi."

(Le message a un lien harmonieux entre les phrases, mais cela n'a pas de sens: s'il y a une exception, alors l'établissement n'est pas ouvert tous les jours.)

Exemple de message cohérent non cohésif :

"Arrête de jouer avec cette encre, va aux toilettes, ne touche rien, lave-toi les mains, va dans ta chambre."

(Le message est compréhensible, mais il n'y a pas de lien harmonieux entre les idées. Il y a un manque de liens entre les phrases pour rendre le message naturel.)

Catégories Populaires

Top